Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog de défense de la zone d'accueil du public en forêt de Longeville. Ayant pour objectif la lutte contre les méthodes de régénération dévastatrices orchestrées par l'ONF.

07 May

Ouverture d'une nouvelle voie pédestre de 10 km

Publié par Karine Tison pour foret de Longeville

Voilà une nouvelle très sympathique pour les amoureux des ballades en forêt de notre belle commune.

 

D'autant plus que l'ONF a eu l'heureuse idée de reprendre d'anciens sentiers pré-existants qui sont envahis par la végétation : ils se contentent donc d'un débroussaillage d'entretien pour ré-ouvrir ces voies.

Ce qui est une très bonne chose.

 

C'est un sentier qui "zig-zaguera" à travers toute la zone touristique aménagée - entre plage du Rocher et plage des Conches - dans cette zone qui couvre une petite centaine d'hectares.

 

Ce nouvel aménagement est l'énième confirmation de l'éxistence d'une "zone d'accueil du public" telle que définie dans les Directives ONF.

 

Et ces zones sont soumises à une réglementation particulière d'entretien pour les coupes de régénération

(Directive ONF Septembre 2010 de 82 pages)

   - Coupes en futaies irrégulières : Inférieures à 50 ares (Un demi hectare)

  - Ou coupes en futaies par parquets : de 1 à 5 hectares maximum.

 

POUR RAPPEL : Cela fait 2 années consécutives que les coupes sont de 10 à 12 ha d'un seul tenant dans la zone touristique. 

 

C'est en outre une violation de l'arrêté ministériel de Juin 2002 qui pose les méthodes et le volume des régénérations prévues pour la forêt de Longeville dans le schéma/programme s'étendant de 2001 à 2020 !

Coupes en futaies irrégulières par parquets de 1 à 5 hectares.

 

C'est une des parties du dossier que je suis allée défendre jeudi après-midi pendant 2 heures devant certains représentants du Conseil Général.

  

Tractations en cours, je diffuserai des infos à ce sujet un peu plus tard !

 

SentierNew.jpg

 

Définitions en page 69 de la Directive ONF :

   

   - espace d'accueil du public  :  

caractérisé par une fréquentation intense, cet espace dédié prioritairement à l’accueil du public est caractérisé par la présence d’aires et clairières aménagées pour la détente, d’un mobilier d’accueil et d’information adapté aux pratiques, d’un réseau de cheminement confortable et “roulant”.



- équipements d'accueil du public : trois réseaux d’équipements sont implantés en forêt :

les grandes infrastructures (entrées, routes, aires de stationnement et aires d’accueil), les réseaux de cheminement destinés aux promeneurs (allées, sentiers et autres parcours de découverte), le mobilier qui accompagne et assure la lisibilité des lieux aménagés. 

 

- paysage : partie de territoire telle que perçue par les populations, dont le caractère résulte de l’action de facteurs naturels et/ou humains et de leurs interrelations (Convention européenne du paysage, 2000).

 

- esprit des lieux : L’esprit des lieux appréhende l’ambiance unique d’un lieu. Il s’appuie sur les perceptions et les impressions de l’observateur. Il est constitué par la synthèse d’éléments matériels et immatériels qui contribuent à l’identité d’un site. “Respecter l’esprit des lieux”, c’est prendre en considération une partie de ces valeurs partagées avec des regards qui interagissent pour faire d’un site quelque chose d’unique pour ceux qui vont le visiter.

 

SentierNew2.jpg 

 

 Ces infos ont été données par les personnels en charge du travail de débroussaillage et non par l'ONF qui a pourtant une OBLIGATION LEGISLATIVE  de consultation et d'information permanente du public avant et pendant tous travaux d'aménagement dans les zones d'accueil du public.

 

Mais cela est effectivement beaucoup plus gênant quand il s'agit de travaux de coupes de bois de plusieurs hectares.

 

Je reviendrai sur tous ces points relatifs à l'information des usagers quand je publierai mon dossier.

 

   

Commenter cet article

À propos

Blog de défense de la zone d'accueil du public en forêt de Longeville. Ayant pour objectif la lutte contre les méthodes de régénération dévastatrices orchestrées par l'ONF.